Le détenteur du record mondial de temps passé dans l’espace Guennadi Padalka a félicité les invités du CRSC à Paris pour la Journée de l’aviation et de la cosmonautique

Le 11 avril, à la veille de la Journée mondiale de l’aviation et de la cosmonautique, le Centre russe pour la science et la culture a rencontré à Paris le célèbre aviateur et cosmonaute russe, le Héros de la Fédération de Russie, lauréat du prix du gouvernement russe dans le domaine de la science et de la technologie, Guennadi Ivanovitch Padalka.

Présentant un cosmonaute exceptionnel, le directeur du CRSC a noté que 2019 était l’année des anniversaires liés à l’exploration de l’espace: « C’est le 85èmeanniversaire du cosmonaute Youri Gagarine, le 60ème anniversaire de la décision historique sur la sélection des premiers cosmonautes pour le premier vol dans l’espace sur le vaisseau “ Vostok ”, le 85ème anniversaire des cosmonautes affectés du “ groupe Gagarine ” – Alexei Arkhipovitch Léonov et Boris Valentinovicth Volynov, le 85ème anniversaire de Valery Fedorovitch Bykovsky, deux fois héros de l’URSS, 75ème anniversaire de l’ONG Machinostroenie, 105 ans à l’ingénieur exceptionnel Vladimir Nikolaevitch Chelomei, le 60ème anniversaire des programmes spatiaux “ Luna-1 ”, “ Luna-2 ”, “ Luna-3 ” ».

Rossotrudnichestvo et son bureau de représentation en France (le CRSC) préparent régulièrement la programmation complète de la Journée de la cosmonautique. Ainsi, en 2011, avec l’aide de l’Agence fédérale, un buste de Youri Gagarine a été inauguré au Bourget à Paris, avec la participation de Vladimir Poutine, qui a remis des médailles aux astronautes français.

Dans le programme 2019, « Rossotrudnichestvo réalise le programme devenu déjà traditionnel « Leçon de Gagarine “ L’espace, c’est nous! ” », dans le cadre duquel des visioconférences avec des cosmonautes-héros et de grands scientifiques russes sont organisées», a souligné le Directeur du Centre.

La rencontre tant attendue au CRSC avec l’aviateur spatial Guennadi Padalka était le plus beau cadeau offert à un public parisien intéressé par l’histoire de la conquête de l’espace extra-atmosphérique et des réalisations sans précédent de la Russie dans ce domaine. 

Découvrir l’information authentique de la personne avec une expérience unique ayant des connaissances approfondies du travail dans l’espace, qui détient le record mondial absolu du temps total passé dans l’espace (878 jours), est un succès qui ne peut être surestimé.

L’occasion de voir et de s’entretenir personnellement avec la légende de la recherche spatiale a suscité un grand intérêt. La salle comble réunissait à la fois des invités permanents du CRSC parmi les compatriotes et le public français et de nouveaux spectateurs – des invités étrangers venus de Serbie, d’Espagne, de l’Union des étudiants péruviens en France, etc.

Guennadi Padalka a effectué cinq missions spatiales, dix sorties dans l’espace et 14 000 fois le tour de la Terre. La durée totale de son travail extravéhiculaire est de 38 heures.

La rencontre avec le cosmonaute a eu lieu au CRSC sous forme de « présentation spatiale ». Guennadi Padalka a accompagné son récit de photographies et de vidéos provenant des archives personnelles réalisées pendant son séjour à la station spatiale. Les images exceptionnelles, splendides et pittoresques, accompagnées de commentaires approfondis de leur auteur, ont fasciné tout le monde. Le public a entendu un récit détaillé et exhaustif de la vie et du travail dans l’espace.

Le détenteur du record mondial de temps passé dans l’espace a partagé les détails de la vie en orbite, a parlé de l’alimentations sur la station, de la discipline personnelle et la préparation psychologique, ainsi que des difficultés de retour sur terre et des désagréments de la réadaptation à la gravité. Il a partagé des souvenirs chaleureux de ses collègues étrangers sur la station. La collaboration entre les participants à des expéditions spatiales de différents pays est un exemple important d’amitié et de coopération internationale « sans lignes de démarcation ».

Le cosmonaute a souligné l’importance du rôle de la langue russe, ainsi que de l’anglais, dans l’organisation efficace de travail sur l’orbite spatiale.

Une fois la présentation vidéo terminée, Guennadi Padalka a répondu un très grand nombre de questions du public. Les enfants et les adultes, le souffle coupé, écoutaient le cosmonaute avec intérêt et attendaient leur tour pour poser les questions à propos de l’espace.

Les participants à la réunion ont noté l’incroyable sincérité et l’ouverture d’esprit de l’invité d’honneur, la facilité avec laquelle il abordait des sujets et des termes complexes, parfois scientifiques, la capacité d’intéresser même le public d’espiègles astronautes en herbe.

Cette rencontre avec un invité de marque à Paris à la veille de la « Journée internationale du vol spatial habité », approuvée en 2011 par l’Assemblée générale des Nations Unies à l’initiative de la Russie, a été une occasion importante de se rappeler ensemble avec notre public étranger les progrès réalisés en matière de science et de technologie par notre pays qui ont ouvert la voie pour l’humanité à l’espace : le premier vol spatial habité de Youri Gagarine, la première femme-cosmonaute Valentina Terechkova, la première sortie extravéhiculaire dans l’espace d’Alexeï Leonov et de nombreuses autres victoires cosmiques.

Les technologies russes révolutionnaires ont été mentionnées séparément, notamment la plate-forme (« table ») de lancement du premier vol à Baïkonour, toujours utilisée, les engins spatiaux et les véhicules, le rover lunaire, la combinaison spatiale, qui pourraient se classer au titre des «trésors» du patrimoine technologique de l’humanité.

La veille de la fête, au nom des spectateurs et des amis du CRSC à Paris, le portrait de Guennadi Padalka réalisé par l’artiste Alissa Kazakova (France) a été présenté solennellement au héros-cosmonaute.

Avant de clôturer l’événement, le directeur du CRSC a remercié Guennadi Padalka et l’a invité à revenir en France.

À la fin de la soirée, une longue séance de dédicaces a eu lieu. Après avoir attendu dans la file d’attente, les heureux participants à la rencontre ont emporté la photo de l’invité de marque signée pour eux.

La rencontre avec Guennadi Padalka était un cadeau unique pour la journée de la cosmonautique destinée aux adultes et plus particulièrement au jeune public du CRSC, à qui le détenteur du record spatial a passé le relais des nouvelles recherches spatiales.