L’exposition « Stalingrad dans le destin de la France » a été inaugurée au CRSC

Le 24 avril au Centre de Russie pour la science et la culture à Paris a eu lieu l’inauguration de l’exposition historique « Stalingrad dans le destin de la France ».

La mémoire de cette grande bataille de la Seconde Guerre mondiale et le triomphe de l’armée soviétique est précieusement gardé en France grâce à l’attribution du nom de Stalingrad à un grand nombre des toponymes français.

Lors de son allocution de bienvenue, le Directeur du CRSC a abordé en détail le contexte historique et l’importance de la bataille de Stalingrad, a souligné l’exploit des défenseurs de la ville. L’attention particulière a été prêtée aux souvenirs des vétérans soviétiques et français, contemporain de la bataille la plus sanglante dans l’histoire.

Les invités à l’inauguration ont respecté la minute de silence en hommage des combattants, héros de Stalingrad, en mémoire de leur exploit sans précédent.

Les invités d’honneur, le Maire de la ville de Houilles Alexandre Joly et le Président de l’Union des gaullistes en France Stéphane Galardini, ont ensuite prononcé les discours de bienvenue. Ils ont exprimé leur reconnaissance au Centre de Russie pour la science et la culture à Paris pour son soutien du patrimoine mémorial et un vif intérêt à la visite de cette exposition par autant de personnes.

Au nom du commissaire de l’exposition « La Bataille de Stalingrad » a pris la parole Dmitry Belov, maître de recherche du Musée central des Forces armées de la Fédération de Russie. Il a adressé les remerciements au Chef de l’Agence fédérale Rossotroudnitchestvo Eléonora Mitrofanova pour sa contribution dans la mise en œuvre du projet principal de la Fondation et le Directeur du CRSC Konstantin Volkov pour les éventuelles possibilités de promotion des programmes mémoriels en France. Les documents historiques exposés portent sur la Ville-héros immortalisée en 167 toponymes en France : des rues, des boulevards, des places, des parcs et le mémoire historique de cette bataille, le tournant de la Seconde guerre mondiale, le destin de l’Europe et du monde de l’après-guerre.

La version russe de l’exposition a été présentée sur 11 plateformes d’exposition en Russie, y compris dans les locaux de l’Académie Diplomatique et de l’Université d’Etat de relations internationales de Moscou (MGIMO). Elle est exposée de nouveau, et attire toujours un vaste public russe et français

La cérémonie solennelle a été complémentée par le chanteur français, l’Ambassadeur de la langue russe, l’ami du CRSC à Paris Guillaume Rat. Il a interprété les symboles lyriques importants de la Seconde Guerre mondiale le fameux « Chant des partisans », l’hymne de la Résistance française, le poème « Si tu m’attends, je reviendrai » en russe et en français, d’autres ballades et poèmes de guerre.

Après la cérémonie officielle, les invités ont visité les stands d’exposition où ils ont communiqué avec le représentant de la Fondation « La Bataille de Staligrad » Dmitry Belov, qui a présenté l’information la plus complète sur la Ville héros.

A l’issue de l’exposition, plusieurs représentants des municipalités se sont montrés intéressés pour la présenter dans leur région. Ainsi, l’histoire héroïque de Stalingrad continue sa voie victorieuse.

Dans le contexte de l’exposition principale sur les stands extérieurs à l’entrée du CRSC a été organisée la deuxième exposition « Stalingrad. Symbole du courage et de l’héroïsme » préparé par le musée-réserve d’Etat « La Bataille de Stalingrad ».