Tikhvine et Hérouville-Saint-Clair élargissent leur coopération dans le cadre de jumelage réussi

Compressed file

Les 20 et 21 juin, à l’invitation de la partie française, une délégation de représentants de la ville russe de Tikhvine, présidée par le chef adjoint de l’Administration de la ville pour les services municipaux et la construction, Youri Naoumov, s’est rendue en France.

L’année du 28ème anniversaire de l’établissement du partenariat, une conférence spéciale a été organisée à Hérouville-Saint-Clair, la ville jumelle française de Tikhvine, dans le cadre d’un programme de coopération triennal. Au cours de la réunion, des experts russes et français ont discuté de l’état des composantes économiques et culturelles du programme mis en œuvre, et ont défini les perspectives de renforcement des échanges technologiques dans les domaines de l’urbanisme, du logement et des services communaux, visant à dynamiser les projets commerciaux, et en particulier, le développement de pépinières d’entreprises.

À l’occasion de la visite d’invités de marque de la ville jumelle, une somptueuse Soirée culturelle russe a été organisée au Conservatoire musical d’Hérouville-Saint-Clair. La chorale composée de passionnés de la chanson russe et de mélomanes français sous la direction de l’extraordinaire musicien multi-instrumentiste, Léonide Zélitchonok (Russie), a pris part aux festivités.

Des œuvres musicales traditionnelles orthodoxes, folkloriques et modernes russes ont été interprétées, ainsi que de célèbres chansons ukrainiennes, géorgiennes et arméniennes en signe de respect et d’amitié de longue date en Russie pour ces peuples. En clôturant la soirée, Léonide Zélitchonok a conquis le public avec « l’encyclopédie » des instruments folkloriques russes, interprétant avec brio des mélodies russes célèbres, certaines avec la participation de spectateurs.

Dans son discours de bienvenue à l’occasion de l’anniversaire du jumelage entre les deux villes, le directeur du CRSC, Konstantin Volkov, a chaleureusement félicité les invités russes et français et a souligné qu’un tel bon exemple de coopération intercommunale n’était possible que grâce à un vif intérêt des résidents et des dirigeants municipaux. Il a de plus été exprimé que les traditions établies dans le cadre de ce jumelage permettraient de développer des relations de partenariat et d’amitié entre Hérouville-Saint-Clair et le CRSC, ainsi qu’entre leurs chorales et leurs conservatoires.

Au cours des échanges ultérieurs, les propositions d’un certain nombre de compatriotes résidant en Normandie concernant la possibilité d’organiser de nouveaux projets culturels sur le site du CRSC ont été étudiées.

Compressed file
Compressed file
Compressed file
Compressed file
Compressed file