La deuxième partie de l’exposition internationale de dessins d’enfants «Grande victoire pour la paix dans le monde» est présentée à Paris

Compressed file

Le 14 mars, la deuxième partie de l’exposition extérieure de dessins d’enfants « La grande victoire pour la paix dans le monde » a été ouverte au Centre de Russie pour la science et la culture à Paris.

Cette exposition se déroule dans le cadre d’un ensemble d’événements du Centre dédié au 75e anniversaire de la Grande Victoire.

L’idée de l’exposition a été proposée par les organisateurs de l’exposition « Le chemin de la Victoire : les Juifs soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale ».

Pour illustrer leur attitude envers les événements de la Seconde Guerre mondiale, l’importance de la Grande Victoire, la préservation de la paix sur terre, le CRSC à Paris et l’association « Pour Kungur » de la ville de Gargilesse-Dampierre (présidente Hélène Texier) ont invité des enfants et des jeunes de différents pays. Des enfants de Russie, de France, d’Argentine, d’Espagne, des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Irlande, d’Italie, et de Suisse ont envoyé leurs petits chefs-d’oeuvre, imprégnés du respect pour l’exploit des pays qui avaient contribué à la défaite du nazisme et d’une profonde préoccupation pour le sort du monde d’aujourd’hui

L’exposition a sa spécificité : plus d’un tiers des participants sont des enfants russes adoptés par des familles de pays étrangers.

Le dessin de Natael Schmidt, 10 ans, originaire de Perm adopté par une famille française, qui a envoyé son oeuvre parmi les tout premiers participants, a été sélectionné comme symbole de l’action sur son affiche,

Les jeunes compatriotes ne cachent pas leur joie d’être participant à cette exposition et la fierté de l’histoire de leur pays d’origine.

Selon les organisateurs, les enfants ont réagi de manière très informelle au projet. Pour beaucoup, leur travail sur le dessin a été l’occasion de réfléchir consciencieusement à la paix d’aujourd’hui et au prix le plus élevé payé pour la retrouver.

Au moment de l’inauguration de l’expo, le CRSC avait reçu plus de 150 œuvres de petits artistes.

En raison d’un plus grand nombre de dessins par rapport à la quantité initialement prévue, le Centre a décidé de prolonger cette exposition jusqu’au 31 mars de cette année avec le contenu de l’exposition réguilièrement actualisé afin de démontrer au public parisien le maximum des œuvres soumises, chacune méritant une attention particulière.

La mise en quarantaine effective en France depuis le 17 mars a malheureusement réduit le nombre de visiteurs potentiels de l’exposition de dessin d’enfants présentée dans les panneaux extérieures du Centre.

À cet égard, le CRSC tient, en plus de la version papier affichée à l’extérieur, a mettre en oeuvre une visite virtuelle de tous les dessins préparés par les enfants. Ils peuvent désormais être consultés sur le site-web du CRSC et d’autres sources.

Le CRSC de Paris exprime sa sincère gratitude à tous les enfants qui ont soutenu l’action commémorative artistique internationale, dont à l’issue chacun recevra un diplôme personnel du participant en souvenir de cette exposition.

Compressed file
Compressed file
Compressed file
Compressed file
Compressed file